Chauffage au gaz : les aides à la rénovation disponibles en 2021

Avec le dispositif d’aides encadré par l’État, vous pouvez faire financer une partie du montant de vos travaux de chauffage au gaz. Découvrez les aides auxquelles vous avez droit en 2021.

Les certificats d’économies d’énergie (CEE)

Encadré par les pouvoirs publics, le dispositif des CEE « coup de pouce chauffage » vous encourage à améliorer la performance énergétique de votre logement. Il existe aussi des primes CEE « classiques », non cumulables avec le dispositif « coup de pouce ». Quels que soient vos revenus, vous pouvez bénéficier de cette prime avantageuse en remplaçant votre ancienne chaudière fioul ou gaz standard par une chaudière à très haute performance énergétique ou une pompe à chaleur hybride gaz.

Pour qui ?

Propriétaire (occupant et bailleur), locataire, occupant à titre gratuit
Pour tous les ménages, sans conditions de ressources.

Pour quels logements ?

Résidence principale ou secondaire
Logement achevé depuis plus de 2 ans

Pour quels travaux gaz ?

Installation, par un professionnel RGE, d’une pompe à chaleur hybride gaz

Pour quels montants ?

De 600 € à 1 200 €*, selon vos revenus, pour une chaudière THPE
De 2 500 € à 4 000 €*, selon vos revenus, pour une PAC hybride gaz
*montant minimum

Quelles démarches ?

Se rapprocher d’une entreprise signataire de la charte « coup de pouce chauffage »

MaPrimeRénov’

Versée par l’Anah, MaPrimeRénov’ est une aide publique accessible à tous les propriétaires. Selon vos revenus, elle vous permet d’installer des équipements gaz modernes et performants à moindre coût. En complément de ces primes aux gestes unitaires (installation d’équipement), des bonus « sortie de passoire thermique » et « bâtiment basse consommation » ont été mis en place par les pouvoirs publics .

Pour qui ?

Propriétaire occupant et bailleur
Pour tous les ménages (catégorisés par profil de couleur), sous conditions de ressources

Pour quels logements ?

Résidence principale
Logement achevé depuis plus de 2 ans

Pour quels travaux gaz ?

Installation, par un professionnel RGE, d’une chaudière gaz à très haute performance énergétique
Installation, par un professionnel RGE, d’une pompe à chaleur hybride gaz

Pour quels montants ?

Revenus très modestes : 1 200 € pour une chaudière THPE, 4 000 € pour une PAC hybride gaz, 1 500 € pour les bonus
Revenus modestes (jaune) : 800 € pour une chaudière THPE, 3 000 € pour une PAC hybride gaz, 1 500 € pour les bonus
Revenus intermédiaires (violet) : 2 000 € pour une PAC hybride gaz, 1 000 € pour les bonus Revenus supérieurs (rose) : 500 € pour les bonus

Quelles démarches ?

Se connecter sur www.maprimerenov.gouv.fr (dès à présent pour les propriétaires occupants et à compter du 1er juillet pour les propriétaires bailleurs)

TVA à taux réduit (5,5%)

Applicable directement sur votre facture par le professionnel qui réalise vos travaux, la TVA à taux réduit à 5,5% est un avantage fiscal accessible à tous.

Pour qui ?

Pour tous les ménages, sans conditions de ressources

Pour quels logements ?

Résidence principale ou secondaire Logement achevé depuis plus de 2 ans

Pour quels travaux gaz ?

Installation d’une chaudière gaz à haute ou très haute performance énergétique Installation d’une pompe à chaleur hybride gaz

Quelles démarches ?

Aucune, le taux réduit de TVA est appliqué directement sur votre facture par l’entreprise.

Éco-prêt à taux zéro

Disponible auprès des banques « partenaires », l’éco-prêt à taux zéro, ou éco-PTZ, est un prêt bancaire à taux 0% qui vous permet de financer vos travaux de rénovation au gaz. Les intérêts de ce prêt sont payés par l’État.

Pour qui ?

Pour tous les ménages, sans conditions de ressources

Pour quels logements ?

Résidence principale ou secondaire
Logement achevé depuis plus de 2 ans

Pour quels travaux gaz ?

Installation, par un professionnel RGE, d’une chaudière gaz par un professionnel RGE, d’une pompe à chaleur hybride gaz

Quelles démarches ?

Se rapprocher d’une banque partenaire ayant signé une convention avec l’État

Autres aides

Selon vos revenus, vous pouvez bénéficier d’autres aides telles que :

Habiter Mieux Sérénité : versée par l’Anah, cette aide est accessible aux propriétaires occupants dont les revenus sont inférieurs aux plafonds fixés sur la base du revenu fiscal de référence. Pour en bénéficier, votre résidence principale doit être achevée depuis plus de 15 ans et vos travaux doivent être réalisés par un professionnel RGE. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de l’Anah.
Aides locales : proposées par certaines régions, départements ou communes, ces aides peuvent prendre différentes formes (exonération de taxe foncière, etc.). Renseignez-vous sur le site FAIRE.fr.
Chèque énergie : adressé automatiquement à chaque bénéficiaire une fois par an, le chèque énergie peut vous servir, si vous y êtes éligible, à payer vos factures énergétiques, vos charges de chauffage ou encore vos travaux de rénovation énergétique. Découvrez cette aide sur le site chequenergie.

Vous êtes un professionnel du gaz ?

Découvrez le guide 2021 des aides à la rénovation spécialement conçu pour vous par GRDF.
Grâce aux fiches détaillées de chaque aide, aux zooms sur les équipements gaz et aux exemples concrets, vous pourrez accompagner efficacement vos clients
dans leur projet quels que soient leurs envies et leurs budgets.
Guide 2021