5 questions pratiques sur la conversion du fioul vers le gaz

13/10/2021

En 2020, PG et GRDF ont accompagné la conversion du fioul vers le gaz de 30 750 logements, permettant une réduction annuelle de 80 500 tonnes de CO2. L’objectif est de 40 800 logements pour l’année 2021 et sur les 10 prochaines années, 500 000 logements chauffés au fioul pourraient ainsi passer au gaz. Découvrez 5 questions pratiques qui se posent sur la problématique spécifique de la conversion du fioul vers le gaz.

1 – Quels travaux de raccordement sont nécessaires ?

Le remplacement de l’ancien générateur fonctionnant au fioul par un appareil au gaz induit la création d’une alimentation en gaz.
- Le professionnel est en charge de réaliser l’installation gaz depuis le compteur jusqu’à l’appareil de chauffage.
- En amont du compteur, le distributeur est responsable du réseau de gaz

Pour votre raccordement au réseau de gaz naturel, retrouvez les démarches sur le site de GRDF*.

A la suite de la réalisation de l’installation de gaz, l’installateur doit obligatoirement vous fournir un certificat de conformité visé par lui-même, par l’un des 3 organismes de contrôle (Qualigaz, Dekra ou Copraudit) et par le distributeur. Nos installateurs PG sont habilités à délivrer ce certificat.

*Comment se raccorder au réseau gaz naturel : https://www.grdf.fr/particuliers/raccordement/informations-raccordement-branchement-reseau-gaz

2 – Que faire de l’ancienne cuve de fioul ?

- Si elle est enterrée, elle peut être comblée à l’aide de produits solides inertes tels que du sable ou du béton ou retirée
- Si elle est hors-sol, elle est évidemment retirée directement ou découpée pour faciliter le transport.

Le professionnel assure l’enlèvement et le transport des déchets suite à ces opérations de nettoyage. Il remet à l’utilisateur un certificat d’abandon pour la cuve et un bordereau de suivi des déchets.

3 – Quelle solution pour l’utilisation du conduit existant ?

En fonction de l’état du conduit existant, de votre budget et de l’emplacement de la chaudière, les solutions techniques du tubage du conduit existant ou de l’installation d’une ventouse horizontale ou verticale peuvent être adoptées.

4 – Passer au gaz, quels avantages ?

En passant d’un chauffage au fioul à un équipement au gaz, vous apprécierez avant tout la fin des odeurs de fioul qui envahissaient le local ou toute la maison lors des livraisons.
De plus, la connexion au réseau de gaz représente aussi la facilité d’usage de l’énergie. Le combustible est disponible en permanence, plus aucun risque de panne. Fini le besoin de gérer le réapprovisionnement avant chaque période hivernale.

5 – De quelles aides pouvez-vous bénéficier lors du passage à une installation de chauffage au gaz ?

En remplaçant votre ancienne chaudière fioul par un équipement gaz Très Haute Performance Energétique, vous pourrez bénéficier selon vos revenus :
- d’une prime CEE (Certificats d’Economie d’Energie)
- de MaPrimeRénov’ pour l’installation d’un nouvel équipement et l’abandon de votre ancienne cuve de stockage de fioul
- de la TVA à taux réduit de 5,5%
- de l’éco-prêt à taux zéro
- des autres aides locales proposées par les régions ou collectivités

N’hésitez plus et faites appel à un Professionnel du Gaz qui pourra vous renseigner et vous accompagner dans la conversion de votre installation au fioul vers le gaz !

Partager cet article

Voir d'autres actualités

Rester informé sur l'actualité du gaz ?

S'inscrire à la newsletter