Tour d’horizon des solutions gaz pour l’habitat

À l’occasion d’Interclima+elec 2015, GRDF a présenté plus d’une trentaine de produits : des plus matures aux plus innovants, ils illustrent la pertinence et la diversité de l’offre des solutions gaz naturel pour les bâtiments neufs et existants d’aujourd’hui et de demain.

La chaudière à condensation, la solution référente pour l’habitat

G-N°-27

Point central de ces solutions pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire, la chaudière à condensation est aujourd’hui la solution de référence pour réaliser des économies d’énergies.

Matures, fiables et performantes, les chaudières à condensation présentes sur le marché garantissent jusqu’à 30 % d’économies d’énergie par rapport aux anciens modèles.

Parfaitement maîtrisée, cette solution est aussi bien adaptée à la maison individuelle qu’aux logements collectifs, neufs ou existants. Dans les différents cas, elle peut être associée à une PAC, à un chauffe-eau thermodynamique, à un kit photovoltaïque ou à des panneaux solaires thermiques ou venir en complément d’un foyer ou d’un insert gaz.

Le partenariat entre industriels et GRDF pour l’optimisation des performances des solutions gaz permet de présenter aujourd’hui une nouvelle génération de chaudière à condensation.

Solution phare, la chaudière de 3e génération, dite à condensation, existe maintenant depuis plus de 10 ans. Elle a besoin, pour garder sa place, d’évoluer afin de coller aux nouvelles attentes des clients.

Thomas CASCARRE, chef produits marché résidentiel existant chez GRDF précise :

«Solution phare, la chaudière de 3e génération, dite à condensation, existe maintenant depuis plus de 10 ans. Elle a besoin, pour garder sa place, d’évoluer afin de coller aux nouvelles attentes des clients. C’est pourquoi, en complément d’une amélioration continue de la performance, les développements des fabricants se portent aujourd’hui sur des produits plus modernes, connectés, plus design pour offrir une meilleure intégration dans le logement ».

Résultat : les nouveaux modèles de chaudières à condensation proposent des évolutions récentes ou à venir autour de 3 axes :

  • La connectivité
    Intégrée à la chaudière et associée à la régulation, la connectivité des chaudières à condensation permet de proposer une nouvelle expérience client grâce à des interfaces de thermostats plus ergonomiques et à des applications pour smartphone. L’installateur et la société de maintenance pourront disposer d’informations à distance afin d’optimiser et d’améliorer leurs services.
  • Le design
    Deux approches sont aujourd’hui travaillées par la profession : faire disparaître la chaudière à condensation ou la montrer. Aujourd’hui, l’optimisation du volume permet leur intégration dans du mobilier de cuisine ou un placard technique. Tel un beau réfrigérateur dont on est fier, les chaudières se parent aujourd’hui de nouveaux habillages permettant de s’intégrer parfaitement à l’esthétique des logements.
  • La performance
    Depuis le 26 septembre dernier et l’entrée en vigueur de la Directive ErP, compte tenu de leur bon rendement saisonnier, les chaudières à condensation sont toutes positionnées en classe A. Les meilleures de celles-ci, associées à des thermostats multizones, permettent de créer un système classé A+.

Tour d’horizon des solutions gaz pour le marché de la maison neuve

La construction d’une maison individuelle suscite de multiples interrogations chez les particuliers. La recherche de la solution énergétique la mieux adaptée est une problématique majeure. Les principales attentes des candidats à la construction évoluent autour des notions de coûts, de confort, de modernité et d’écologie. Soucieux de contribuer au confort thermique tout en assurant des consommations d’énergies maîtrisées, GRDF préconise la solution gaz de référence pour la RT 2012 – la chaudière à condensation – associée à des technologies éprouvées notamment :

  • des capteurs photovoltaïques qui, en autoconsommation permettent d’assurer une production d’énergie renouvelable et de couvrir une partie des besoins d’électricité spécifique du logement;
  • un CESI (Chauffe-Eau Solaire Individuel) optimisé qui, par l’utilisation d’un ballon de petit volume associé à un panneau solaire permet de réaliser des économies d’énergie de 40 à 70% sur la facture d’eau chaude;
  • une Pompe à Chaleur (PAC) électrique air/ eau de faible puissance (≤ 4 kW) reliée à un système de régulation intelligente qui, en choisissant en permanence le produit le plus performant garantit un confort optimal et une économie d’énergie primaire pouvant aller jusqu’à 15 % par rapport à une PAC électrique seule.

FOCUS SUR… La chaudière à condensation associée à un kit photovoltaïque

En quelques mots…

Cette solution se compose d’une chaudière à condensation et d’un kit photovoltaïque (capteurs PV) de 1 à 3 panneaux (250 Wc à 750 Wc) qui en autoconsommation, assure une production minimale de 5 kWhep/m2 par an d’énergie renouvelable.

maison

Le principe de fonctionnement

La chaudière et le kit PV fonctionnent de manière indépendante. La chaudière à condensation, généralement microaccumulée, assure les besoins de chauffage et d’eau chaude sanitaire. Tous les types d’émetteurs peuvent donc y être associés : radiateurs, PCBT (Plancher Chauffant Basse Température), vecteur air, etc.

Les capteurs photovoltaïques permettent grâce à leur production d’électricité de répondre à l’exigence de recours à une énergie renouvelable. Compte tenu de la faible puissance installée (250 Wc à 750 Wc), l’électricité photovoltaïque est majoritairement autoconsommée dans le logement (électroménager, éclairage, informatique…). Lorsque la consommation est inférieure à la production, le surplus est alors réinjecté gratuitement sur le réseau.

Des atouts majeurs pour les maîtres d’ouvrage

De par son prix compétitif (maîtrise du coût d’achat et facilité de la pose), cette combinaison influe sur la maîtrise des coûts de construction tout en respectant les exigences de la RT 2012 dans tout type de région.

Appréciée par sa compacité, cette solution est facile à mettre en œuvre pour les professionnels du bâtiment.

De multiples avantages pour les futurs occupants

L’équipement est de très faible encombrement pour un logement. Il ne nécessite aucun volume au sol et la chaudière peut être disposée dans un endroit qui n’a pas besoin d’être chauffé comme par exemple un garage. Des tests, menés en conditions réelles, démontrent que grâce à l’autoconsommation de l’électricité photovoltaïque, le système permet de couvrir environ 15 % des besoins électriques et de réaliser une économie de 30 à 100 € sur la facture d’énergie. C’est enfin et surtout pour le client une solution présentant des coûts de maintenance très faibles.

Sa place sur le marché

Cette solution hybride a été spécifiquement développée pour le neuf. Compétitive, facile à installer et de faible encombrement, elle se positionne particulièrement bien sur ce marché adepte de solutions simples et matures.

Avis d’expert GRDF

Pour Elisabeth AUBERT, chef de produits marché résidentiel neuf et EnR chez GRDF :

« Le système facilite particulièrement la vie des professionnels. Disponible sur le marché sous la forme de kit photo – voltaïque complet prêt à poser, celui-ci permet de ne pas avoir à s’adresser à plusieurs intervenants. Par ailleurs, les deux technologies étant indépendantes l’une de l’autre, le kit peut être couplé à n’importe quel type de chaudière gaz à condensation. Enfin, pour le particulier c’est une vraie solution énergétique pour la maison puisque celle-ci, même en l’absence d’occupant, consomme toujours de l’électricité (équipements électroménagers, appareil en veille, etc.). Une partie de ces consommations est couverte dans la journée – moment où les panneaux produisent – par ce système».

Tour d’horizon des solutions gaz pour le marché de la rénovation

Dans le cadre d’un projet de rénovation, les consommateurs sont avides de solutions performantes et modernes, en réponse à leurs besoins de confort thermique qu’ils associent de plus en plus aux notions de plaisir et de convivialité. Sous le signe du confort, de la modernité et du design, GRDF accompagne le développement d’équipements très contemporains voire futuristes tout aussi performants que pratique d’usage au quotidien.

  • Des chaudières à condensation, hybrides ou encore connectées pour une régulation toujours plus intelligente.
  • Des radiateurs design et têtes thermostatiques connectées pour un chauffage au cœur des tendances design et numérique.
  • Des poêles et inserts au gaz naturel pour un effet feu de cheminée piloté, confortable et très simple d’utilisation.
  • Des tables de cuisson, barbecues et planchas au gaz permettant de cuisiner en intérieur mais aussi à l’extérieur, et qui, toujours plus modernes et performants, peuvent désormais se raccorder en toute sécurité à une prise « plug & gaz ».

FOCUS SUR… Les poêles et inserts gaz

En quelques mots…

Il existe deux familles d’appareils gaz: les inserts (pouvant s’intégrer à une cheminée existante ou être conçus comme une toute nouvelle cheminée) et les poêles (indépendants non encastrés permettant une grande liberté dans le positionnement). Ils permettent de profiter du spectacle d’un feu de cheminée sans ses contraintes tout en participant au chauffage du logement, en complément de la chaudière.

cheminee

Le principe de fonctionnement

Les poêles et inserts au gaz naturel s’allument en quelques secondes (par le biais d’une télécommande) et permettent un contrôle de la température ambiante au degré près.

Différents design et conceptions s’adaptent à tous les projets d’aménagement :

  • les foyers fermés, encastrés dans une cheminée ou maçonnerie, muni d’une porte vitrée étanche;
  • les poêles, non encastrés, simplement raccordés à un conduit d’évacuation de fumées.
Des atouts majeurs pour les professionnels

S’installant comme une chaudière à gaz classique, les inserts et poêles à gaz permettent de compléter l’offre de produits commercialisés par les installateurs auprès des particuliers à la recherche de solutions de chauffage confortables et modernes.

De multiples avantages pour les occupants

Plus de bois à couper, à stocker ni à déplacer et, pour toujours plus de design et de confort, il est possible de personnaliser l’intérieur du foyer par des bûches, des galets, des cristaux, des cailloux… et de moduler la hauteur des flammes ainsi que la chaleur produite. Facile d’entretien, les inserts et poêles ne génèrent ni suie, ni cendres, ni poussières, ni copeaux de bois.

Leur place sur le marché

Encore peu connus du particulier en France, les poêles et inserts cheminées sont très répandus en Europe du Nord et sur le continent américain. Les retours particulièrement favorables des particuliers ayant fait récemment l’acquisition d’un insert ou d’un poêle à gaz laissent présager un développement positif sur le marché français.

Avis d’expert GRDF

Pour Thomas CASCARRE, chef produits marché résidentiel existant chez GRDF:

« Ces appareils répondent aux besoins exprimés par les particuliers à la recherche de design et de connectivité. Grâce à l’utilisation d’un smartphone, il est aujourd’hui possible de piloter son confort à distance : réglage de la chaleur, préchauffage du logement, etc. ».

Tour d’horizon des solutions gaz pour le marché du logement collectif

En immeuble collectif neuf, face aux enjeux de la RT 2012, la majorité des professionnels (bailleurs et promoteurs) sont en quête de solutions simples, matures et compétitives; d’autres s’engagent à titre expérimental dans la construction de bâtiments très basse énergie (passifs ou à énergie positive) afin d’anticiper la prochaine réglementation thermique.

Pour répondre à cette diversité de besoins, GRDF s’appuie sur une offre complète de solutions énergétiques matures, intégrant systématiquement le produit de référence RT 2012 : la chaudière à condensation, qu’elle soit individuelle ou collective. Côté nouveauté, pour une intégration optimale et conviviale dans les logements, la chaudière à condensation devient de plus en plus moderne avec un design désormais soigné. Elle peut également s’associer avec un système de chauffage par vecteur air, pour une diffusion de chaleur confortable et permet un gain de place optimal avec la disparition des radiateurs.

Pour des bâtiments à énergie positive, le gaz naturel s’impose également comme une solution pertinente pour une maîtrise des coûts de construction: en complément d’un bâti performant, il conviendra de coupler la chaudière à condensation avec un autre équipement: du solaire (thermique ou photovoltaïque), pompe à chaleur gaz ou micro-cogénération.

Sur le secteur majeur de la rénovation, GRDF innove au quotidien en partenariat avec les industriels du secteur et contribue à valoriser les dernières solutions de rénovation des conduits de fumées permettant la généralisation de la chaudière à condensation.

FOCUS SUR… La chaudière individuelle à condensation sur vecteur air

En quelques mots…

En lien direct avec la RT 2012, la chaudière individuelle à condensation assure la production de chauffage et d’eau chaude sanitaire. La chaleur est diffusée dans le logement principalement par soufflage d’air chaud via un ensemble de grilles. La solution se compose d’une chaudière à condensation, d’une centrale d’air et d’une régulation pièce par pièce.

tuyau

Le principe de fonctionnement

La production de chaleur est assurée par la chaudière à condensation. L’air est réchauffé puis filtré pour améliorer sa qualité avant d’être soufflé dans la pièce. La chaleur est diffusée par l’intermédiaire de grilles de ventilation situées dans le séjour et les chambres et reliées par des gaines à une unité de traitement d’air. Le chauffage des pièces d’eau (salle de bains et cuisine fermée) est assuré par la chaudière via des radiateurs à eau, la diffusion de chaleur par vecteur air étant difficilement compatible. L’eau chaude sanitaire est produite par la chaudière avec micro-accumulation.

Des atouts majeurs pour les professionnels

Totalement en phase avec les exigences de la RT 2012, cette solution est adaptée à toutes les régions. Elle se différencie sur le marché par son encombrement réduit (en raison de l’absence de radiateurs et du positionnement de la chaudière dans un placard).

De multiples avantages pour les occupants Cette solution individuelle de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire apporte un confort optimal à l’occupant. Silencieuse, elle permet une régulation pièce par pièce tout en offrant une montée en température rapide. L’air du logement est constamment filtré et assaini. Enfin, elle offre un gain de place et des facilités d’aménagement considérables.

Sa place sur le marché

Innovante, cette solution trouve sa place sur le marché des logements bien isolés (RT 2012 ou rénovés), plus particulièrement auprès des promoteurs privés.

Avis d’expert GRDF

Pour Anne-Sophie SEGUIS, responsable efficacité énergétique sur le marché résidentiel chez GRDF :

« La chaudière gaz à condensation est la solution individuelle de référence qui se positionne particulièrement bien pour la RT 2012 d’autant qu’elle permet d’avoir la main sur ses consommations. La diffusion de la chaleur par vecteur air en fait un système différent, moderne et pertinent dans des bâtiments aujourd’hui beaucoup mieux isolés. De plus, l’absence de radiateurs permet de gagner de la place dans des appartements souvent plus petits ».