Modulation, connectivité, design, hybridation…

Les chaudières gaz naturel individuelles se modernisent

Le point sur les dernières nouveautés par Thibault Stabat et Thomas Cascarre, chef de produits, GRDF.

 

Si la chaudière gaz naturel est une technologie éprouvée, elle continue de se moderniser : amélioration de rendement, modulation de puissance, régulation optimisée et connectée, design innovant, quelles sont les dernières nouveautés ?

 

 

La chaudière « haut rendement » se généralise

 

Depuis le 26 septembre 2015, la directive Écoconception impose la commercialisation de chaudières dites « haut rendement », sauf en cas de difficulté technique dans certains conduits collectifs. Ces chaudières doivent avoir un rendement saisonnier supérieure à 86 %1. Aujourd’hui, l’ensemble des chaudières à condensation commercialisées répondent à cette exigence. Elles ont une étiquette énergétique associée B ou A.

Pour le client, cela signifie une économie d’énergie d’environ 30% par rapport à une ancienne chaudière standard qui se traduit directement sur la facture.

Quelques mois plus tôt, cette directive a également fait évoluer les circulateurs des chaudières, qui sont aujourd’hui également à haute efficacité, permettant de réduire d’environ 80 % la consommation d’électricité de ces pompes indispensables pour faire circuler l’eau de chauffage.

g30-actu-2

Les chaudières ultramodulantes

 

Les chaudières ultra-modulantes permettent également une amélioration du rendement saisonnier de l’installation (environ 4 %), mais elles évitent surtout les cycles marche-arrêt des chaudières, prolongeant leur durée de vie et assurant un confort stable. Elles s’adaptent ainsi aux très faibles besoins des maisons neuves ou rénovées, tout en ayant la puissance nécessaire au grand froid ou à la production d’eau chaude sanitaire.

 

g30-actu3

 

De la régulation optimisée à la chaudière connectée

 

Pour améliorer le rendement saisonnier de l’installation, il faut également combiner la chaudière à une bonne régulation. Un thermostat d’ambiance et une sonde de température extérieure permettent ainsi de gagner jusqu’à une classe de l’étiquette énergétique et d’atteindre le label A+. L’utilisation d’une programmation et de robinets thermostatiques permettent également des économies à l’utilisateur en chauffant selon ses besoins et pièce par pièce.

 

L’arrivée des thermostats connectés a permis une autre expérience client : connectés à la box internet, ces thermostats permettent, via une application sur Smartphone ou tablette de nouvelles fonctionnalités :

• la détection de présence : si une personne se trouve dans le logement, le thermostat donne l’ordre de maintenir la température de consigne ;

• la prévision météo : cela permet d’anticiper l’éventuelle perte de chaleur dans le logement et d’adapter la température de confort ;

• l’apprentissage des habitudes : le thermostat mémorise le mode de vie des occupants pour aboutir à une température et un confort adaptés ;

• la géolocalisation couplée au téléphone portable : elle donne au thermostat la distance entre l’utilisateur et son habitation. Dès qu’il entre dans une zone définie à l’avance, le chauffage démarre ;

• la relance optimisée, qui permet d’atteindre la température souhaitée au moment voulu.

 

Pourtant, il importe de s’assurer que ces régulations soient bien compatibles et pertinentes avec les régulations internes des chaudières. C’est pour cela que les fabricants développent aujourd’hui euxmêmes des thermostats connectés et des chaudières connectées ! Au-delà de faciliter la régulation par l’utilisateur, la programmation à distance, l’information sur les consommations, de nouvelles fonctionnalités sont également en développement, comme les rappels de l’entretien annuel, l’identification des erreurs et les notifications à l’utilisateur ou à l’entreprise de maintenance.

 

Les fabricants développent aujourd’hui eux-mêmes des thermostats connectés et des chaudières connectées, avec régulation par l’utilisateur, programmation à distance, information sur les consommations. De nouvelles fonctionnalités sont également en développement, comme les rappels de l’entretien annuel, l’identification des erreurs et les notifications à l’utilisateur ou à l’entreprise de maintenance.

 

Les chaudières hybrides ou les pompes à chaleur gaz pour gagner une classe énergétique supplémentaire!

 

Les chaudières hybrides combinent une pompe à chaleur électrique Air/Eau avec une chaudière haut rendement.

Elles sont gérées par une régulation qui permet d’utiliser le meilleur des deux technologies en fonction des conditions extérieures. Plusieurs produits sont commercialisés et ont fait leurs preuves sur le terrain. De plus, les produits utilisant une pompe à chaleur de faible puissance offrent l’avantage d’un cout d’investissement maitrisé et permettent à l’usager de maîtriser son abonnement électrique. Les économies d’énergies sont variables en fonction de l’installation et du climat mais dans les zones les plus douces et avec un système d’émetteur basse température, on peut atteindre 20% d’économie d’énergie par rapport à une chaudière haut rendement. D’autres pompes chaleur 100% gaz naturel sont en développement, permettant encore un saut en termes d’efficacité énergétique, mais cette offre de produit n’est pas encore disponible pour le chauffage individuel.

 

g30-actu-4

 

Au-delà de la technique, les produit se modernisent aussi par leur design

 

L’esthétique des chaudières n’est pas forcément le premier critère de choix d’un particulier, mais il peut être différenciant. En effet, les fabricants ont récemment travaillé leur design. Contours épurés, aspect vitré noir ou blanc, la chaudière devient un bel objet moderne. Les chaudières murales sont également de plus en plus compactes, permettant aux particuliers de libérer de la surface habitable ou de s’insérer facilement dans une cuisine.

 

g30-actu-5

 

Un concours pour imaginer la chaudière du futur

 

GRDF a lancé un concours dédié aux étudiants et jeunes diplômés de Master 1 et 2 d’écoles d’ingénieurs, de design et d’architecture afin de repenser totalement l’identité de la chaudière au gaz naturel :

• comment intégrer la solution de chauffage dans un logement et/ou l’associer aux nouvelles tendances architecturales ?

• quels nouveaux usages et services peut-on lui attribuer pour un logement performant peu consommateur en énergie ?

• comment se défaire des contraintes d’emplacement et d’installation ?

 

Après deux étapes de sélection, le jury, composé de professionnels, a retenu six équipes finalistes qui ont pu développer une maquette et susciter l’intérêt des fabricants de chaudière. Retrouvez les informations sur ces innovations sur http://www.grdf.fr/actualites/chaudieredu- futur.

Découvrez dans le chéquier avantages les remises de fabricants sur les chaudières, chaudières hybrides…
http://projet-gaz.grdf.fr/chequieravantages

 

g30-actu-6

g30-actu-7